Français English Nederlands

Productivité du travail

RAYPATH : Bien plus qu’un gain de temps.

L’utilisation de la méthode Raypath garantit une productivité plus importante au sein de votre établissement tout en permettant au personnel d’entretien de se fatiguer moins.

La méthode de nettoyage Raypath permet d’engendre un gain de temps considérable. Citons l’exemple concret d’une femme de chambres travaillant au sein d’un hôtel et étant en charge de l’entretien quotidien de +- 17 chambres par jour. Grâce à l’utilisation du matériel Raypath, chacune de ces femmes de chambres, travaillant au sein de l’hôtel, arrive à nettoyer 3 ou 4 chambres en plus chaque jour.

Cette augmentation de la productivité du travail s’explique de différentes manières.
  • Etant donné que plus aucun savon ne doit être utilisé, cela veut dire que le personnel d’entretien ne doit plus rincer aucune surface. Une étape de moins dans son processus de nettoyage est donc à notifier.
  • La capacité d’absorption de saletés (graisses, poussières, etc.) étant nettement supérieure aux autres traditionnelles microfibres existantes sur le marché, on peut, avec les éponges Raypath, continuer à nettoyer d’autres surfaces sans qu’il n’y ai ni transmission, ni transfert, ni étalement des saletés ou bactéries captées auparavant. Inutile dès lors de devoir à chaque fois rincer, nettoyer, changer de matériel ou d’utiliser le pliage en deux, quatre, huit, etc. D’où le gain de temps occasionné.
  • En adoptant la méthode de nettoyage Raypath, vous constaterez également qu’il n’y aura plus aucun voile graisseux sur les différentes surfaces nettoyées ce qui permettra aux saletés de venir s’y accrocher nettement moins rapidement que lorsque du produit détergent était utilisé.
  • Il est désormais possible avec la méthode Raypath de faire un nettoyage partiel des surfaces.


Prenons l’exemple d’un ascenseur ou autre meuble en inox. Si cette surface est entretenue à l’aide de produit détergent, la porte entière devrait, à chaque fois, être afin d’éviter des tâches de produits.

La perte de temps à nettoyer l’ensemble d’une surface alors que seul une zone bien précise aurait pu être nettoyée, est bien plus couteux au niveau de la main d’œuvre et au niveau de la quantité de produit se devant être utilisé.

Avec la méthode Raypath, une fois qu’une surface a été décapée, seul les tâches de saleté visuelles peuvent être nettoyées sans pour autant devoir nettoyer la surface dans son ensemble.